• Accueil
  • > Recherche : langage sourd muet

Résultats de votre recherche

Les sourds-muets de Bgayet face à la surdité de l’Etat

Posté par Rabah Naceri le 9 août 2009

langagesourds.jpg

Formation des sourds-muets à Bgayet :

Une école en quête de moyens

L’encadrement de l’école de formation au langage des signes, membres de l’Union des sourds-muets de la wilaya de Béjaïa, ne sait plus à quel saint se vouer. Malgré l’énergie et la volonté du personnel, cet établissement manque terriblement de moyens matériels et financiers.

C’est avec un strict minimum que cette équipe, composée de 16 encadreurs, 5 enseignants, dont deux jeunes femmes, et d’autres enseignants remplaçants, tente tant bien que mal d’enseigner ce mode d’expression. Créée en 2006, soit trois ans après la naissance de l’Union des sourds-muets de la wilaya, cette école a débuté dans le hall de la maison de la culture de la ville de Béjaïa. Mais les différentes activités qui s’y déroulent perturbent le bon enchaînement des cours, ce qui a incité les membres de l’Union des sourds-muets à louer un local. L’on compte cette année prés de 300 stagiaires dont une centaine ont l’ouïe saine. « Nous étions obligés de refuser un tas d’autres inscriptions à défaut de places » raconte Nadir Belabbas, président de l’Union des sourds-muets de Béjaïa. Selon notre interlocuteur, le premier objectif de l’école est « d’intégrer les sourds-muets dans la société ». Pour ce faire, des adultes et adolescents sourds de naissance y sont admis. Beaucoup d’interprètes sont aussi formés parmi les entendeurs.

Lire la suite… »

Publié dans 1.1. SANTE PUBLIQUE | 2 Commentaires »

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...