Dégradation de l’environnement au Parc National du Gouraya

Posté par Rabah Naceri le 29 mai 2020

Voulant prendre un bol d’air pur sans trop m’éloigner de la ville car le couvre-feu commence à 17 heures, j’ai opté pour une ballade vers le Pic des singes situé dans l’espace du Parc National du Gouraya (Bgayet).

Le site est toujours merveilleux, voire même envoûtant, tant la végétation est luxuriante. Tous les visiteurs présents paraissaient également émerveillés par la beauté du paysage et la vue dégagée sur la ville et le golf de Bejaia.

Malheureusement, j’ai été horrifié par les nombreux graffitis que l’on remarquait sur les rochers, sur les murs, sur les parapets, partout où pouvait se trouver une surface plane sur laquelle on pouvait griffonner les initiales des visiteurs accompagnées de celles de leurs petites amies. C’est tout simplement scandaleux !

Il me semble qu’une sensibilisation soutenue est nécessaire pour imposer une discipline et un respect de l’environnement. La direction du PNG peut, par exemple, recruter des étudiants à partir du printemps jusqu’au mois d’octobre pour la surveillance et la sensibilisation des visiteurs à la préservation de l’environnement.

Pour imposer cette discipline, les garde-forestiers du PNG, qui ont le statut d’agent de l’ordre doivent verbaliser les récalcitrants.

Cette horreur doit cesser !

IMG_1662  IMG_1694  IMG_1695  IMG_1696  IMG_1702  IMG_1703  IMG_1710  IMG_1718

Publié dans 2. GESTION DE LA VILLE | Pas de Commentaire »

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...