Yemma Gouraya (par Meriema Yahiaoui)

Posté par Rabah Naceri le 11 juillet 2018

Yahiaoui

     Une rencontre littéraire s’est déroulée, ce mardi 10 juillet 2018, au niveau de la salle des Fêtes « Vie La Joie » de Bgayet. Cette salle a été mise gracieusement à la disposition de la conférencière, Mériama Yahiaoui, et de l’éditeur Rachid Oulebsir.

     La conférencière a le grand mérite d’être la première universitaire a consacré une recherche sur l’histoire mythique de Yemma Gouraya. Avec ce travail qu’elle vient de produire, elle ouvre un axe de recherche très large et riche pour de nouveaux chercheurs sur l’histoire de celle qui fut et qui est toujours considérée la Sainte Protectrice de Bgayet.

Je vous reprends ci-dessous le résumé de son livre qui est, aujourd’hui, en vente dans plusieurs librairies de la wilaya

[ Une croyance spécifique aux Amaziɣ dit que les morts ne se détachent complètement du monde des vivants et qu’ils reviennent après leur mort parmi les leurs, afin de veiller sur eux ; ils deviennent de cette façon, les gardiens de la communauté  » i3Assassen « …

Tout comme les hommes, les femmes sont nombreuses à être élevées au rang de « saintes » jouant un rôle considérable dans l’apaisement des rivalités des tribus et dans la défense de leurs patries. Certaines étaient des enseignantes, d’autres des illettrées et d’autres encore des guerrières.
Après leur mort, la population croit éterniser leur mémoire en leur construisant des mausolées qui porteront leur nom,  accompagné du titre honorifique de « Lalla ». Craintes et aimées à la fois, on les appelle plus souvent « Yemma », pour exprimer une intime proximité et attirer sur soi leur baraka, leur bénédiction.

Qu’en est-il de Yemma Gouraya, la protectrice de Bgayet ?
Cet ouvrage nous renseigne sur un pan crucial de notre histoire locale en revisitant l’imaginaire culturel et cultuel de nos ancêtres ].

———————–

Mériama Yahiaoui

Née le 10 novembre 1967, est doctorante en civilisation amaziɣ.
Maitre-assistante au département de langue et culture amaziɣ de l’université de Bgayet; Elle est titulaire d’une licence en archéologie, option antiquité, de l’université d’Alger en juillet 1992 et d’un Magister en civilisation amaziɣ de DLCA de Tizi-Ouzou en octobre 2008.

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...