• Accueil
  • > Archives pour novembre 2017

Une association qui s’oppose au bradage du patrimoine

Posté par Rabah Naceri le 17 novembre 2017

Blog_1

Blog_2

Tout le monde aura remarqué, ces jours-ci, que l’actualité au niveau de la ville de Bgayet a été dominée par une action de revendication menée par l’association El-Qods concernant une vieille bâtisse qui était anciennement occupée par l’entreprise publique Sn.Sempac. Entreprise spécialisée dans la fabrication de semoules et de pâtes alimentaires dont sa direction régionale se trouve à Sétif.

Cette bâtisse a été ensuite abandonnée par cette entreprise pendant plus de 20 ans. De ce fait, la mairie de Bgayet a engagé des démarches au près de la direction des domaines pour un transfert de propriété. Tout s’est déroulé sans problème aucun jusqu’au moment où une erreur de transcription du montant a été décelée, en 2016, et qu’il fallait juste retaper le texte avec le montant corrigé. Tout est resté, malheureusement, dans cet état.

Vu le manque de lieux sains pour les loisirs pour nos jeunes, notre association a formulé la demande de transformer cette vieille bâtisse en salle omnisports. Cette demande fut bien acceptée par le P/Apc sortant et le chef de daïra qui ont tous deux donné leur accord de principe. Nous avons donc confirmé notre demande par une correspondance adressée au P/Apc.

Quelques jours plus tard, peut-être informés par des sources occultes,des ouvriers d’une entreprise de travaux bâtiments, engagée par l’entreprise ERIAD, ont forcé le portail du hangar et ont déchargé à l’intérieur une palette de briques rouges, 5 ou 6 sacs de ciment et ont commencé à construire des murs de séparation et à colmater certaines crevasses au sol.

Notre association a donné l’alerte aux autorités locales qui ont amené le wali à diligenter une commission de cadres de direction qui avaient pour mission d’élaborer un pv sur les tenants et aboutissants de cette affaire qui semblerait avoir des ramifications au-delà des limites de la wilaya.
Des réunions d’urgence du Bureau de l’association et des membres de l’association ont arrêté une série d’actions à mener pour empêcher ce bradage du patrimoine communal et qui priverait nos jeunes d’une infrastructure de loisirs.

Pour éviter que cette affaire ne prenne des tournures plus graves, le P/Apc par intérim a remis une notification à l’entreprise de surseoir sur le champ aux travaux en cours. Logiquement, la procédure de transfert de propriété serait engagée selon des sources communales.

L’association El-Qods reste vigilante et suit de très près l’évolution de cette affaire et qui tient, à tout prix, à arracher cette bâtisse pour sa transformation en mini-complexe sportif en une infrastructure culturelle pour le grand public.

Le public, qui nous a assuré de son soutien, sera tenu au courant de la moindre évolution.

Publié dans 1. AU JOUR LE JOUR | Pas de Commentaire »

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...