Square El-Qods. Un peu de respect à un Prix Nobel de la Paix

Posté par Rabah Naceri le 20 juin 2017

Plaque-Qods

J’ai longtemps hésité à publier l’article que je m’apprête à écrire aujourd’hui qui porte sur quelque chose qui me tient beaucoup à cœur et qui me torture à chaque fois que je tarde à le faire. Il s’agit d’une plaque commémorative marquant l’inauguration d’un lieu hautement symbolique, le square El-Qods, par une personnalité non moins importante, Yasser ARAFAT.

Ce square est une merveilleuse réalisation située au cœur de la ville de Bgayet. Très vite, il a conquis le cœur des Bougiotes et de tous les visiteurs de passage dans notre ville. Il n’est pas très grand, certes, mais il est d’une conception extraordinaire qui ne laisse personne indifférente.
On se rappelle encore, quand il était en chantier, l’architecte-paysagiste hongroise, chargée de ce projet, comment elle suivait l’avancée des travaux et avec quels soins elle choisissait les pierres plates ou les galets ramenés des rivières avoisinantes pour les agencer tel un orfèvre qui aligne ses pierres précieuses pour fabriquer son bijou.

Je ne vais pas vous ennuyer davantage sur l’état d’abandon dans lequel a sombré ce square par la faute des responsables locaux qui n’ont même pas affecté un agent d’entretien ou un jardinier pour l’entretien des rosiers et autres plants d’ornement.
Aujourd’hui, je voudrai vous parler de cette fameuse plaque commémorative vulgairement apposée sur le mur de l’école voisine au square, et à quelques centimètres d’un tuyau d’évacuation des eaux de pluie.

Ce square baptisé « Square El-Qods » a été inauguré en 1985 par le Président de l’OLP (Organisation de la Libération de la Palestine), Prix Nobel de la Paix, Yasser ARAFAT. Cette plaque vulgaire me torture et me fait très mal chaque fois que je la vois. Le drame est que je ne peux me retenir de la fixer chaque fois que je passais devant.

Avec la création de l’association El-Qods, en date de février 2017, nous nous sommes assignés l’objectif de la réhabilitation de ce magnifique square et nous avons inscrit dans notre programme la confection d’une plaque commémorative digne de ce square baptisé symboliquement du nom d’un haut lieu sacré de l’Islam et de la sommité politique et infatigable militant de la Paix qui a fait le déplacement depuis la Palestine jusqu’à Bgayet pour procéder à son inauguration.

L’appel est lancé, aujourd’hui, à toute personne pouvant nous orienter vers un vrai artiste qui nous confectionnerait cette nouvelle plaque que nous tenons absolument à remplacer ou bien un bienfaiteur qui nous la financerait.

Photo_4

Publié dans 2. GESTION DE LA VILLE | 1 Commentaire »

Grave menace sur le patrimoine culturel de la capitale hammadite

Posté par Rabah Naceri le 13 juin 2017

L’alerte a été donnée par des citoyens concernant des travaux de construction au niveau du fameux complexe hôtelier des Oliviers. En effet, selon des témoins oculaires, les engins des travaux publics ont mis en surface trois puits qui doivent sûrement dater de l’époque hammadite. La conception de ces puits était faite par un système d’imbrication de pierres et de briques sans ciment ni de tout autre liant traditionnel.
Malheureusement, les conducteurs d’engins, par ignorance ou agissant sur ordre du conducteur des travaux , ont détruit ces trois puits. L’eau a jailli immédiatement de ces puits (les photos prises cet après-midi le  montrent bien).

Nous avons été voir sur place pour prendre quelques photos qui témoigneront de l’ampleur des dégâts que risquent de causer ce chantier à ce lieu où fut érigé le célèbre palais de la Perle. Par conséquent, toute la mémoire collective de cette ville se trouve menacée de disparition définitive si des mesures ne sont pas prises immédiatement pour permettre le lancement de travaux de recherches.

Autre menace planante, le lycée des Oliviers risque de subir le même sort que l’ancien tribunal, c’est à dire s’effondrer du fait que ces fondations commencent à être mises à nu. Nous devons rappeler que nous nous trouvons dans le périmètre de sauvegarde ; autrement dit, rien ne peut être entrepris si les différents services de compétence n’ont pas donné leur accord.

Des associations, dont la principale qui est celle de la sauvegarde du patrimoine, sont en conclave pour une démarche urgente de sauvegarde de ce patrimoine.

A suivre.

Patrimoine_4  Patrimoine_2

Publié dans 1. AU JOUR LE JOUR | Pas de Commentaire »

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...