Arab Hamid, un inventeur hors pair totalement ignoré…Pourquoi ?

Posté par Rabah Naceri le 9 août 2013

Arab Hamid, un inventeur hors pair totalement ignoré...Pourquoi ? dans 1. AU JOUR LE JOUR arab-hamid

(Par Arezki Toufouti). Quand il parle de sa fabuleuse aventure à travers le monde des inventions révolutionnaires, une assurance se lit entre ses phrases. Une assurance malheureusement mélangée à l’amère réalité qui a fait en sorte que ses efforts restent prisonniers dans les tiroirs poussiéreux de l’oubli.

Natif du village Aghmoun, dans la commune de Taourirt Ighil (w de Bgayet), Arab Hamid est surnommé Mac Gyver par ses pairs. Il faut dire que depuis son enfance, ses rêves étaient un amas de circuits intégrés et électriques, assez complexes les uns que les autres. Arab n’a jamais fréquenté les amphis de l’université. Parmi les plus en vue des inventions d’Arab Hamid, un système anti-piratage de l’énergie électrique, dont il nous parla longuement sans divulguer les détails. Breveté en 2011 par l’institut national de propriété industrielle (INAPI), d’après son concepteur ce système est capable de venir à bout et d’empêcher toute forme de piratage de l’énergie électrique qui reste légion de nos jours et qui cause à la Sonelgaz d’énormes préjudices financiers. En plus de son rôle d’anti-piratage, ce système permet d’éviter les incendies dus au courant électrique, puisqu’il est automatiquement coupé dès l’apparition d’un facteur déclencheur, tels les séismes par exemple.
À ce sujet et concernant la fiabilité de son système, il dira : « je défie quiconque, qui pourra déceler une faille dans mon système ». Cet inventeur a aussi, à son actif, un appareil qui entre dans le domaine de la sécurité routière. Il permet de diminuer, jusqu’à 80 %, selon son concepteur, les risques d’accidents dus aux percutions entre véhicules. Il nous dira qu’il était même, à un moment donné, en contact avec le constructeur automobile Français « Renault », dont les responsables avaient témoigné beaucoup d’intérêts pour son invention à condition qu’elle soit brevetée. Faute de moyens financiers, son rêve s’est évaporé et son déplacement dans l’hexagone, pour exposer son appareil aux décideurs de ce géant de l’automobile aussi.

Toujours dans le même domaine, il a inventé un autre appareil qui protège les joints de culasses automobile. A cela s’ajoute une panoplie d’autre machines qui peuvent en profiter à différents domaines, tel un robot de cuisine qui sert aussi à laver la vaisselle et un régulateur de distribution d’eau potable (débiteur à eau) pour les châteaux d’eau.

Après quelques émissions radiophoniques, quelques articles de presse et participations à des expositions scientifiques à l’exemple de celle de l’université de Tizi-Ouzou, les inventions d’Arab Hamid sombrent dans une léthargie qui refuse de dire son nom et pourtant sous d’autres cieux, et dans d’autres circonstances, un tel génie aurait eu tous les égards et les entreprises spécialisées et autres organismes de recherches scientifiques se bousculeraient à sa porte pour arracher une éventuelle exclusivité pour une prise en charge de ses inventions.

En attendant que les responsables concernés daignent lui offrir une chance pour dépoussiérer ces trésors et les sortir des entrailles du déni, Arab Hamid continue sereinement son petit bout de chemin sur les sentiers lumineux de son monde de génie, tout en gardant l’espoir que demain sera un autre jour.

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...