Les citoyens continuent de fermer les routes. Lisez pour comprendre !

Posté par Rabah Naceri le 5 novembre 2012

(Par A. Slimani). Les citoyens de Bgayet et plus particulièrement les usagers des routes nationales n’avaient pas seulement rendez-vous hier avec les discours électoraux, mais avaient eu droit aussi aux coupures de routes. Après une courte trêve, les actions musclées s’invitent dans la campagne électorale ouverte hier pour le compte des joutes électorales du 29 novembre.
Hier, les usagers des routes nationales 09 et 43 ont eu la désagréable surprise de découvrir leurs routes obstruées sans préavis par des villageois mécontents des travaux en cours sur la route nationale 43, reliant la wilaya de Bgayet à Jijel par le littoral. C’était de loin la nature du projet qui gêne ces villageois frondeurs mais la lenteur relevée dans sa réalisation. Prévu sur une période 30 mois, le réaménagement de cette belle route de la corniche, rendu nécessaire par la dégradation de son état, est à la traîne. Le projet est en cours depuis quatre ans et le bout du tunnel ne se dessine qu’à peine. Il faudra encore patienter. Ce n’est pas le cas des villageois du Sahel dans la commune de Melbou, qui ont procédé hier à la fermeture de la RN 43 (reliant Bgayet à Jijel) et de la RN 9 (reliant Bgayet à Sétif) criant leur colère quant au retard accusé dans les travaux d’aménagement du tronçon routier de la RN 43, reliant Souk El Tenine à Ziama. Plusieurs dizaines de personnes représentant essentiellement les populations des localités de Melbou et de Sahel, à l’est de Bgayet, ont bloqué les deux axes routiers à l’aide de troncs d’arbres et de pierres au niveau des intersections reliant Souk El Tenine à Melbou et à Sahel, Souk El Tenine à Darguina et Souk El Tenine à Bgayet. Ils exigeaient la réouverture immédiate du tronçon de la RN 43 dont les travaux d’aménagement engagés les pénalisent durement. En appui à la manifestation, les commerçants de Melbou ont également baissé rideau. Les habitants du village Sahel, à l’est de Melbou, sur la RN 43 ont été contraints depuis le lancement du projet d’emprunter une déviation longue et périlleuse pour vaquer à leurs occupations. Lancé dans le cadre du «programme complémentaire de soutien à la croissance tranche 2006», ce projet a été confié à une entreprise turque, en tandem avec l’entreprise algérienne. Outre les travaux d’élargissement de la chaussée, il y a lieu de noter la réalisation de trois (3) tunnels. Un retard de plus dans la réalisation des projets d’utilité publique à Bgayet sachant la réalité d’une administration qui fonctionne à pas de tortue.

Les citoyens continuent de fermer les routes. Lisez pour comprendre ! dans 1. AU JOUR LE JOUR tortouraison

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...