Au suivant (de Omar Ouali)

Posté par Rabah Naceri le 6 octobre 2012

Au suivant (de Omar Ouali) dans 1. AU JOUR LE JOUR au_suivant-1024x224

Le ministère de l’Intérieur vient d’accorder des agréments à une nouvelle fournée de partis politiques. Cinq pour être plus précis qui viennent s’ajouter à une liste déjà longue, mais qui n’en finit pas de s’allonger et qui va certainement  s’allonger, puisque d’autres attendent encore le visa de l’administration.
Si bien qu’aujourd’hui bien malin serait celui qui pourrait avancer le chiffre global de ces partis. Et de là à retenir leur sigle ou encore le nom de leurs chefs respectifs, c’est assurément trop demander aux citoyens qui ont certainement mieux à faire. C’est du tragi-comique qui se déroule sur la scène politique !
Le ministère de l’Intérieur, longtemps accusé de fermer le jeu politique, passe sans filet d’un extrême à un autre, en ouvrant les vannes à tout-va. Et du coup, c’est la foire d’empoigne. Évidemment, le pouvoir y trouve parfaitement son compte.
En faisant preuve d’une telle générosité vis-à-vis des quémandeurs d’agréments, il (le pouvoir) fait du deux en un. Primo, il se prémunit désormais contre les accusations récurrentes d’atteinte au pluralisme politique venant de l’opposition et des organisations des droits de l’Homme. Ce qui est une bonne carte à jouer en termes d’image au plan international au moment où le pays est sous observation clinique.
Deuzio (et c’est sans doute là le but de la manœuvre), il atomise la classe politique au point de la rendre inefficace, incapable de la moindre initiative et, au final, discréditée aux yeux du citoyen.
Ce dernier, face à la “qualité” de l’offre, c’est-à-dire des ambitieux sans épaisseur politique, plus mus par le désir d’avoir leur part de la rente, en se prêtant par exemple aux messes électorales, préfère, en dernier ressort, le pis-aller que constitue le FLN. Lui au moins il est connu.
Finalement, cette ouverture, loin de constituer un quelconque danger pour les partis du pouvoir, leur rend bien service en participant au décorum pluraliste. Un jeu machiavélique !

Une Réponse à “Au suivant (de Omar Ouali)”

  1. Ellias dit :

    Bled Mickey cela veut dire Bled où tout est comique et trète au rire !! Rions en attendant qu’un gouvernement sérieux arrive !

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...