Construction d’un hôpital psychiatrique. Oui, mais …

Posté par Rabah Naceri le 6 septembre 2011

          (Par Amina N). L’entreprise chargée de réaliser l’hôpital psychiatrique à Béjaïa vient d’entamer enfin ses travaux, retardés pour un problème lié au foncier.

           Un terrain d’une superficie qui dépasse les 30 hectares a été finalement dégagé au niveau de la commune de Oued Ghir. Cet hôpital de 120 lits, dont le coût du projet est estimé à 400 millions de dinars, d’après les responsables du secteur, devrait être réalisé dans un délai de 18 mois. Les autorités ont demandé de réduire cette durée pour que cet hôpital puisse ouvrir au début de janvier 2013.

          Ce projet qui devra  compléter la configuration du CHU de Béjaïa, créé récemment, va permettre d’atténuer la souffrance des malades de la wilaya qui vont ainsi pouvoir éviter à l’avenir le déplacement vers d’autres wilaya, surtout avec l’annonce de la réalisation également de deux hôpitaux supplémentaires qui seront spécialisés en psychiatrie enfantine à Souk el Tenine et à Tazmalt.

________________________

Oui, mais …

          On inscrit de nouveaux projets très coûteux mais très utiles, certes, pour une région qui n’est même pas désenclavée.

          Avec ces nouveaux chantiers, les entrées et les sorties vers Bejaia vont se multiplier, le trafic routier va se densifier, les risques d’embouteillages et d’accidents vont augmenter consiérablement. Pourquoi ? Tout simplement parce que le programme de développement de la wilaya de Bejaia est lancé dans le sens contraire de la logique.

          Nos penseurs ont privilégié l’mplantation de projets pour séduire la population mais en lui cachant que ces mêmes projets risquent de mourir à moyens termes car les moyens d’accès sont inexistants et les chances d’inscrire le projet de réalisation d’une pénétrante diminuent de jour en jour faute de terrains d’assiette. Face à ces aberrations, les citoyens s’interrogent sur le silence assourdisant des élus, toutes tendances confondues (Apc, Apw, Apn, Sénat).

2 Réponses à “Construction d’un hôpital psychiatrique. Oui, mais …”

  1. Bonsens dit :

    On inscrit de grands projets pour vous faire taire, Ô peuple Kabyle !

    Mais on vous empêche d’en tirer profit de vos projets.

    Cette façon de faire exige de vous de l’organisation et une réaction contre ces décideurs diplômés de votre célèbre école fondamentaliste. Chaque peuple a les décideurs qu’il mérite.

  2. Amesfulman dit :

    Azul a Lhadj.
    Les liaisons par voie terrestre Vgayet-Tuviret,Vgayet-Tizi Wezzu,Vgayet -Sétif,Vgayet-Jijel ,nécessitent en urgence,le dédoublement de ces voies,sans attendre les projets faramineux de pénétrantes ou d’autoroutes que l’Etat central dépassé et navigant à vue ne fera jamais.Si la Wilaya de Vgayet réalisait deux ou trois km par …an depuis 1962,le problème aurait réglé depuis belle lurette.Mais les Walous qui se sont succédé à la tète de la Wilaya n’ont aucune vision d’avenir,ni projet d’envergure,la normalisation/domestication de la Kabylie est leur seul programme.

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...