Effondrement de l’ancien tribunal de Bgayet

Posté par Rabah Naceri le 12 mars 2011

basta.jpg

tribunal011.jpg  tribunal021.jpg  tribunal041.jpg  tribunal031.jpg

tribunal051.jpg

Triste nouvelle que celle que viennent d’apprendre tous ceux qui aiment Bgayet : une aile de l’ancien tribunal (qui est un chef-d’œuvre architectural) de Bgayet s’est effondré. L’histoire de ce bel édifice est trop longue pour la raconter en quelques lignes sur une page d’un blog. Comme tous les Bougiotes qui aiment sincèrement leur ville, je suis effondré par cette nouvelle et encore plus lorsque j’ai vu sur place les pierres, les poutres, les gorges de cet ancien tribunal parterre comme si un ouragan de force maximale est passé par là.
Pendant plus de 10 ans, cet édifice est resté fermé, servant de refuge à la société marginale et aux pigeons qui peuplent le port de Bgayet situé juste plus bas.
Des journalistes ont attiré l’attention des autorités locales et nationales. L’association de défense du patrimoine a entreprit maintes démarches auprès des autorités locales pour sa sauvegarde. Moi-même j’ai saisi les services de la wilaya pour sa restauration en urgence et j’ai même saisi, en ma qualité de président d’Apw par écrit, le président de la république en exercice pour instruire les services concernés d’engager l’étude de sa restauration et de sa transformation en chambre administrative. Tous ces appels et toutes ces alertes sont restés lettres mortes.
L’effondrement d’une partie de ce tribunal est scandaleux pour toutes les autorités locales et nationales parce que c’est tout un pan de la mémoire collective des Bougiotes qui s’effondre et tout laisse croire que ce laxisme est conscient et qu’on a souhaité son effritement.
De mon point de vue et de celui des nombreuses personnes venues voir le désastre, il est impératif que la présidence de la république diligente une commission d’enquête indépendante pour situer les parts de responsabilité depuis le retard mis pour lancer les travaux de renforcement jusqu’au critères de sélection d’une entreprise de travaux publics non spécialisée dans ce type de travaux de restauration de vieux édifices publics.

La population Bougiote craint que le même sort n’atteigne les anciennes habitations de houma Qaramane, de la rue des Vieillards, des portes cochères de Bab El Fouqa, du château de la comtesse, et de bien d’autres sites historiques.

Qui veut effacer la mémoire collective des Bougiotes ? Et pourquoi ?

8 Réponses à “Effondrement de l’ancien tribunal de Bgayet”

  1. merah kamel dit :

    Bonjour el hadj

    c’est triste comme nouvelle mais cela est prévu de longue date.On veut effacer l’histoire, la mémoire collective, pour en écrire autre chose à la place. Le sort du tribunal ressemble à celui d’autres monuments d’histoire comme par ex: le chateau de la comptesse d’aokas. Aprés les monuments sera le tour du peuple.

    Merci pour tout ce que tu fais pour bougie et bon courage nous sommes avec toi.Ton combat est le notre.
    Kamal Merah de Montréal-CANADA

  2. Graine dit :

    On dirait des images de guerre.C’est une guerre!

  3. Mustapha dit :

    La destruction de notre wilaya et la mise à mort de sa mémoire collective est diaboliquement mise en route depuis l’istiqlal avace la bénédiction des enfants adoptifs de cette région.Un nettoyage au karcher est necessaire pour décontaminer cette belle région bénie de dieu et préparer l’avenir de des nouvelles générations.Sans ça, Bejaia va partir en miettes.Organisons-nous ya reb el karim

  4. HADIBI dit :

    C’est avec beaucoup de tristesse et de consternation que je me suis arrêté hier Dimanche sur la partie écroulée de notre patrimoine collectif.

  5. Anonyme dit :

    Comme c’est triste de voir une telle négligence des autorités locales.

  6. Nazim Mekbel dit :

    Combien d’immeubles anciens et privés sont entretenus comme il se devrait ?
    Je pense que nous aussi complice de notre passivité…que fait le simple citoyen pour que la rue de son quartier reste propre ? il attend que les éboueurs passent …
    Apprenons à nous ré approprier les lieux et les actions …

  7. Amine Si Ahmed dit :

    D’abord il faut identifier ceux et celles qui ont intérêt à oeuvrer à causer le malheur de cette région en vue d’assuer le bonheur de la leur.Est-ce Sétif,Jijel, Bouira, Tizi? Comment et à quel niveau ? Enfin, simplement,il faut user du principe de réciprocité.Maintenant s’il s’avère qu’ils sont plus déterminés et plus engagés que les gens de la région de Vgayet, ils n’ont qu’à se remettre en cause et faire comme eux.
    Soyons sérieux, est-ce que ce sont les voisins qui ont empêché les gens de la région de créer des journaux locaux et des sites Internet ? Est-ce que ce sont ces mêmes voisins qui délaissent par exemple,Soummam.or ou Bgayet.net qui sont loin d’être à jour ?

  8. Hakim Bouagache dit :

    A la ue de ces images, je suis tout autant effondré que l’édifice lui-même. C’est un scandale, une véritable honte pour le pays, les autorité et la population bougiote. Un pan de la mémoire nationale tombe en ruine pour cause de laxisme conscient et complice des hommes et femmes sensés gérer le pays, la ville.
    Une commission d’enquête s’impose. Elle devra investiguer :
    1/ La nature du deal passé entre les autorité locales et le pseudo-entrepreneur
    2/ La responsabilité de ce pseudo-entrepreneur dans cet effondrement même
    3/ La responsabilité des autorités locales dans l’abandon de ce Chef-d’œuvre architectural depuis son évacuation fin 90s par les services du tribunal de Bejaïa.
    Honte sur vous! pseudo-entrepreneur! Honte sur vous autorités locales! Hontes sur vous autorités nationales!
    Pauvre de toi Algérie.
    Dr H. Bouagache

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...