Hommage à Cheikh Mahmoud Bouzouzou

Posté par Rabah Naceri le 9 novembre 2010

bouzouzou.jpg

http://rabahnaceri.unblog.fr/?s=Bouzouzou

               Un vibrant hommage a été rendu au regretté Cheikh Mahmoud Bouzouzou en présence des membres de sa famille et de nombreuses autres personnes dont certaines sont venues de Suisse.

               Cette manifestation a été organisée par le groupe Scout éponyme.De nombreux orateurs ont évoqué le parcours du cheikh, originaire de la ville, tels que le fils du défunt qui a tenu à mettre en exergue toutes les valeurs nobles véhiculées par le message de son père. Bouzouzou est né en 1918 à Béjaïa où il a effectué ses études primaires et secondaires. Son père voulait le destiner à la magistrature, à l’instar de son grand-père.Ainsi, il l’envoya à Constantine où il intégra la medersa de la ville. Là, il fit la connaissance de cheikh Benbadis. Il assistait à ses conférences à djamaâ El Akhdar. Il se déplaça ensuite à Alger où il compléta sa formation à la medersa d’Alger où il obtint le diplôme supérieur. Il enseigna à Dellys, Koléa et Miliana. Imbu qu’il était des valeurs nationalistes et religieuses, il créa des groupes scouts. Il entama sa carrière journalistique à El Baçair. Il fut désigné comme morchid général des scouts musulmans algériens à la fin des années quarante, puis président de cette association. En 1950, sous l’égide du MTLD, il crée le journal El Manar.

               Il fut arrêté dès les premiers jours de novembre 1954. «Fervent militant nationaliste, Mahmoud était un véritable orateur, un homme de foi et de science, qui avait le verbe facile», témoigne Réda Bestandji qui l’avait côtoyé pendant des années. «Il était méticuleux dans ses articles. Il nous avait laissé une brochure sur la vie du Prophète et avait à son actif de nombreuses publications. C’était un penseur accompli dont les disciples, aujourd’hui, sont très fiers», estime un membre de sa famille. Mahmoud est décédé le 27 septembre 2007 à Genève où il vivait depuis l’indépendance en officiant en qualité d’imam dans la mosquée de la ville, où les autorités locales lui vouaient une grande estime. Bouzouzou a été inhumé dans l’ancien cimetière de la ville de Béjaïa.

4 Réponses à “Hommage à Cheikh Mahmoud Bouzouzou”

  1. Rachid dit :

    Salut El-Hadj.Tu es toujours à niveau pour les intellectuels de la région.mais dommage tu n’étais pas présent à cette cérémonie.Peut-être que tu étais à un autre endroit aussi important.Dans tous les cas je te féléicite pour ce que tu fais.Bon courage mon ami.Rachid « Tchi-Tchi » (ha ha ha ha )

  2. BOUZOUZOU dit :

    GLOIRE A NOS MARTYRE

  3. Rabah Naceri dit :

    Salut Rachid

    Non ! On ne m’a pas invité mais le plus important n’est pas ma présence mais l’hommage à ce grand homme que beaucoup de jeunes ignorent.
    Mon souhait, comme tu le sais, est que nous arrivions le plus vite possible à rendre hommage à tous les Hommes et les Femmes de valeur mais … de leur vivant. Cela me chagrine chaque fois que l’on organise un hommage à quelqu’un qui n’est plus de ce monde ou encore que des personnes exploitent leur mémoire.
    merci pour ton passage au blog. Bien à toi et à plus n’challah

  4. Cheikh Mahmoud Bouzouzou : un maître, un imam, un combattant, un savant … un monument . dit :

    GRAND MERCI a notre ami prof Mustapha H. de Suisse, pour ce magnifique temoignage sur son maitre , notre Cheikh Bouzouzou, allah yarhamou, a lire

    Cheikh Mahmoud Bouzouzou : un maître, un imam, un combattant, un savant … un monument .

    (Merci de laisser vos réactions et commentaires sur cet article)

    http://oumma.com/Cheikh-Mahmoud-Bouzouzou-un-maitre

    http://www.lequotidienalgerie.org/2011/04/17/cheikh-mahmoud-bouzouzou-un-maitre-un-imam-un-combattant-un-savant-%E2%80%A6-un-monument/

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...