Bgayet. La ville est mal gérée

Posté par Rabah Naceri le 26 juillet 2010

grez.jpg

          Durant la matinée d’aujourd’hui, lundi 26 juillet 2010, nous avons vécu l’enfer. En disant « nous » je fais allusion aux citoyens de Bejaia, aux vacanciers nationaux et étrangers, aux passagers, etc… En utilisant le mot « enfer » je n’ai pas fait dans l’exagération et pour moi c’est le mot le plus fort que je connaisse pour qualifier la situation que nous avons vécue ce matin.

          Toute la ville est bloquée car les habitants des quartiers Est de la ville ont bloqué les routes avec les instruments qui sont devenus maintenant conventionnels pour attirer l’attention des élus et des responsables de l’exécutif : pneus, buses, gravats, poubelles publiques, etc… Cette action a été déclenchée par les habitants de ces quartiers car l’état des routes est dramatiquement lamentable. Des correspondances et des appels par les ondes de la Radio-Soummam ont été adressés aux élus locaux, aux commis de l’Etat et à toutes les administrations concernées. Aucune suite n’a été donnée à leurs doléances. Ce silence a été ressenti par les révoltés comme du mépris.

          Tous les axes routiers qui mènent vers les quartiers Iheddadene, Ighil_Ouazzoug, Boukhiama, Dar Djebel, etc… étaient littéralement bloqués. Des files de voitures se formaient les unes aux côtés des autres à tel point que je n’ai jamais imaginé que trois rangées de voitures pouvaient se tenir dans nos rues qui m’ont toujours paru étroites. Pendant des heures, aucun véhicule ne pouvait avancer et au bout d’un moment on commençait à voir les capots se relever car les moteurs chauffaient par l’énergie dégagée et par la forte chaleur de ces jours de juillet.

          Les bus de voyageurs, pris dans cette toile d’araignée, sont introuvables dans les autres quartiers de la ville laissant les usagers de ces transports publics s’agglutiner aux arrêts de bus, sous un soleil de plomb, dans l’espoir de voir un bus pointer du nez.

          Ces situations sont courantes dans notre wilaya. Quand ce ne sont pas les citoyens qui barrent la route, ce sont les transporteurs de voyageurs qui font grève à cause de l’état des routes dont certains axes sont devenus impraticables.

          Au mauvais état des routes s’ajoute les coupures d’eau durant plusieurs jours surtout en cette période de grande chaleur alors que les responsables ne cessent de promettre que l’eau coulera 24 h/24 à partir de juin 2010.

  • Comment voulons-nous que les vacanciers nationaux, qui aiment tant cette région, soient tentés de revenir l’été prochain ?

  • Comment pouvons-nous attirer les touristes étrangers lorsque le minimum de confort n’est pas assuré ?

  • Comment peut-on oser parler de développement lorsque nous vivons des situations aussi dramatiques qui mettent à nu l’incompétence criarde des instances élues et de l’administration ?

  • Comment reconquérir la confiance du peuple lorsque les citoyens n’arrivent même pas à passer leur congé dans de bonnes conditions alors qu’ils ont voté pour des candidats qui ont tous porté, noir sur blanc, dans leurs programmes toutes ces revendications citoyennes et pour lesquelles ils ont été élus ?

  • Comment oser parler d’organisation lorsque les travaux lourds sont entamés entre le mois de mai et septembre ? Pire encore, les travaux se font durant la journée alors que dans les pays civilisés, la majeure partie des travaux routiers se font la nuit ce qui diminue grandement les désagréments causés aux usagers de la route, donc des vacanciers.

  • Jusqu’à quand va durer cette situation ? Pourquoi ce mépris à l’égard du peuple ? Pourquoi la médiocrité continue-t-elle de régner en maîtresse des lieux ? Pour quoi, pourquoi, pourquoi …

5 Réponses à “Bgayet. La ville est mal gérée”

  1. SLIMANE dit :

    tout n’a pas été dis,il ya encore l’électricité qui fait des dégas,le manque de parcking pour sta

  2. SLIMANE dit :

    tout n’a pas été dis,il ya encore l’électricité qui fait des dégas,le manque de parcking pour stationer,la saleté des rues,le massacre des trotoirs avec du carelage,l’afichage anarchique.

    Oui messieurs les élus, parteeeeeeeeeeeeeeeeeeeez svp !

  3. Cherif dit :

    Tout n’apas été dit. Bien sûr cher Mr Slimane, la liste est trop longue. Rien que cet aperçu suffit pour vomir notre quotidien.
    rien ne va à Bejaia ville en particulier et à la wilaya de Bejaia en général. Le Wali actuel manifeste une grande volonté de faire quelque chose mais notre wilaya accuse un retard immense qui ne se rattrappe pas en quelques années.
    La ville de Bejaia est prise en otage par des forces occultes pour nje jamais plus redorer son blason, sauf si………. sauf un miracle.
    On a beau dire et crier notre peine de voir notre chère ville millenaire devenir un chantier mal organisé eternel, et encore le chantier de l’accessoire, rien ne peut arrêter cette caravane de la mediocrité passer, car nos cris de detresse sont pris pour des aboiements.
    Allez visiter le site du 06 voisin sur http://www.nice.fr/
    Pourquoi pas notre 06 ?

    Tant que notre gouvernement ne revoit pas la politique de la ville, rienne marchera plus à Bejaia et ailleurs.
    Une ville comme Bejaia devrait être subdivisée en plusieurs arrondissements : l’ancienne ville, la plaine, quartier Seghir, Sidi Ahmed, Ihadadhen, Ighil Ouazzoug, Tharga Ouzemmour, Sidi Ali Lebhar…Tizi.
    Chaque arrondissement sera doté d’une municipalité pour une gestion rationnelle. Nos élus pour chaque arrondissement pourront maitriser la gestion de chacun des arrondissements.

    Nos députés trop bien payés ne s’interessent pas à ces problèmes car on leur fait croire qu’une fois élus, ils detiennent un mandat national, meilleure façon de le mettre en retraite dorée durant son mandat.
    Ailleurs, sous d’autres cieux, les députés peuvent aussi gerer une municipalité, moyen de les rentabiliser.
    Pourquoi pas chez nous ? donner un salaire faramineux pour ne jamais proposer un projet de loi durant toute une mandature (avec tout mon respect aux députés et élus intègres, car il y en a même si ce n’est pas des masses)

    Il parait que nos députés et senateurs perçoivent des primes de permanence d’un montant de XXXXX DA (un montant à cinq chiffres): avez vous dejà vu une permanence ? pas moi en tout cas.

    Cela ne nous fait jamais plaisir de dire des choses aussi mechantes mais notre quotidien fatiguant, notre environnement agressif a fait de nous des hommes méchants mais pas bêtes, car nous continuerons à crier (n’en deplaise aux caravaniers de la mediocrité)et à aimer notre pays, notre region et notre ville.

  4. Anonyme dit :

    Achat le 02/08/2010
    Comment peut-on oser parler de développement lorsque nous vivons des situations aussi dramatiques qui met à nu l’incompétence criarde des instances élues et de l’administration ?
    Entièrement d’accord avec vous, je voudrais apporter une précision non pas pour défendre les « élus » mais pour expliquer leurs défaillances sans les justifier.
    En ma qualité d’élu « Indépendant », je considère que cette situation que vous décrivez a juste titre , qui est l’apanage de l’ensemble des localités de la Wilaya de Bejaia est le résultat de la politique menée depuis 2 ans par le wali qui n’hésite pas a bafouer la loi .
    Confisquant les prérogatives des élus pour mieux les discréditer, servir d’interlocuteur direct avec la « société civile ». Favorisant les actions musclées au détriment du dialogue,il participe ainsi a la création d’une situation anarchique qui singularise notre wilaya pour justifier les répressions en tous genre

    La corruption,la tyrannie et l’incurie qui caractérise l’administration tous secteur confondu de la wilaya de Bejaia dépasse l’entendement alors de grâce ne tirez pas sur l’ambulance.
    les enjeux sont ailleurs

  5. Hachemi dit :

    A Mr l’Anonyme et élu indépendant. Si vous vous sentez en opposition de ce qui se fait dans votre commune pourquoi vous ne démissionez pas en faisant une déclaration par respect à vos électeurs.Ceci sauvegardera votre image vis à vis de vos concitoyens et vous garderez toute votre dignité. Mais si vous continuez à siéger avec vos pairs alors vous assumerez vos responsabilités et vous vous ferez le complice de la gébegie qui en découlera.C’est ça la politique Monsieur l’élu indépendant.

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...