La corruption, le mal profond de l’Algérie

Posté par Rabah Naceri le 29 octobre 2009

animoney.gif 

Dans son discours, Abdelaziz Bouteflika a promis que « la justice et les lois de la République seront appliquées à toute personne rendue coupable de faits de corruption ». L’allocution du premier magistrat du pays intervient, faut-il le rappeler, à un moment où des institutions de la République sont éclaboussées par des scandales financiers à répétition et où la corruption a atteint des proportions inquiétantes dans la société. Faut-il espérer que la commission nationale ad hoc que compte mettre en place le chef de l’Etat parviendra à enrayer le phénomène ? Celle-ci ne risque-t-elle pas de rajouter de la confusion à la situation ambiante ? Ses résultats sur le terrain dépendront, en tout cas, des prérogatives qui lui seront attribuées. Et encore, l’opinion ne comprend toujours pas pourquoi l’Etat se permet de gaspiller de l’argent, de l’énergie et du temps pour mettre en place de nouvelles structures pour lutter contre le gaspillage et la corruption alors qu’il en existe déjà. Tout le monde pense que l’idéal aurait été tout simplement de laisser les organismes déjà créés faire leur travail.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………….

On veut bien croire, mais…

corruption.jpg

Une Réponse à “La corruption, le mal profond de l’Algérie”

  1. k2raguelid dit :

    azul a rabah ;

    faut dire au president que le 1er avril c’est dans 5 mois !

    ar tufath !

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...