Bgayet prépare sa 3ème édition des rencontres du film documentaire

Posté par Rabah Naceri le 26 septembre 2009

Béjaïa Doc., en octobre

La troisième édition des rencontres du film documentaire, Béjaïa Doc., aura lieu du 20 au 23 octobre prochain à la cinémathèque de Béjaïa.

bobine.jpgOrganisée par les associations Cinéma et Mémoire et Kaïna Cinéma, la manifestation sera précédée par la tenue d’un atelier de création documentaire du 8 au 18 ocobre. Des formations seront assurées sur, l’écriture et le développement des sujets et l’initiation à l’outil vidéo. L’atelier sera animé par Habiba et Amina Djahnine, Hala Alabdallah, Benoît Prin, réalisateur et monteur et Dominique Paris. En ouverture des rencontres, le film de Dounia Bovet-Woltèche Les racines du brouillard évoquera la mémoire de Ali Zamoum, tandis que La Chine est encore loin de Malek Bensmaïl clôturera la manifestation. « Cette troisième édition proposera au public de Bgayet des projections de films documentaires, suivies de débats en présence des réalisateurs d’horizons et d’expériences divers.

C’est une occasion de continuer à mener une réflexion avec les professionnels du cinéma, les animateurs socio-culturels et les stagiaires sur l’importance de pérenniser un pôle de formation permettant aux passionnés du cinéma documentaire de construire un regard sur le monde et laisser des traces filmées », précisent les organisateurs qui annoncent que les stagiaires de la promotion 2009 présenteront leurs films. Cela permettra, selon eux, un passage de témoins entre les anciens et nouveaux stagiaires de Bgayet Doc.« Les projections publiques donneront lieu à des échanges autour de la fonction pédagogique du film d’atelier », ajoutent-ils. Pour rappel, l’association Cinéma et Mémoire a été créée en 2007 à Bgayet par un collectif de professionnels du cinéma et d’animateurs associatifs qui activent depuis plus d’une décennie dans le domaine socio-culturel. « Cinéma et Mémoire a pour objectif d’agir dans le domaine de la formation cinématographique et de la diffusion culturelle. Elle compte mobiliser les compétences nécessaires à la création d’un pôle de formation permanent et d’un centre de ressources audio-visuelles », indiquent ses animateurs. Basée à Paris, l’association Kaïna Cinéma a, depuis 2003, accompagné le développement de ciné clubs dans plusieurs villes d’Algérie.

Contacts :

Abdenour Ziani Tel : 00 213 771 939 370

Habiba Djahnine Bejaïadoc@gmail.com

www. Bejaïadoc.com

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...