Bgayet : La «Caravane de l’espoir» soufie, chez les Hammadites

Posté par Rabah Naceri le 10 juin 2009

imageislam106.jpg 

(Par Mustapha Bensadi). L’«Association Cheikh El- Alawi pour l’éducation et la culture soufie » a entrepris un long périple dont Béjaïa et Bordj Bou-Arréridj auront été des étapes importantes. Si la cérémonie d’ouverture de la manifestation culturo-cultuelle à la Maison de la culture de Béjaïa a eu lieu le jeudi 04 juin à 9 h  et a consisté en le  vernissage d’expositions, d’expositions d’arts traditionnels, de «Manuscrits de Tassawuf » qui circulaient en Basse Kabylie à l’époque du voyage effectué par Cheikh El- Alawi dans cette région, de « Manuscrits de Cheikh Lmuhub Ulahbib », en fait la toute première « apparition » de cette association s’est produite  le 23 avril 2009 dans l’enceinte du Parc National du Gouraya où elle a planté symboliquement un arganier sous le pieux slogan « une Naissance, un Arbre ».

Accueillis par M. Ali Bedrici, wali de Béjaia, le mercredi 03 juin 2009 à la Maison de la culture, les membres de la délégation constituant la caravane, après avoir « arrosé symboliquement » l’arganier planté en avril, ont été conviés à visiter les principaux sites historiques de la capitale des Hammadites avant de dîner puis savourer une soirée musicale animée par l’association « Ennacéria » de Béjaïa.

Une deuxième soirée du même genre, d’ailleurs, animée par l’Association Ahbab Cheikh Sadek El Bédjaoui, cette fois-ci, a clos la journée du jeudi 04 juin, à 20 h, journée marquée par un cycle de conférences données par le professeur Djamil Aïssani de l’université de Béjaïa (L’héritage spirituel soufi en Kabylie), le professeur Mourad Ahmim (L’éducation, l’environnement et le développement durable) et M. Jean-Daniel Derambur (Du Cheikh El- Alawi au Cheikh Khaled Bentounès : 100 ans de réformisme soufi pour un message universel).

La dernière journée de cette sainte escale, celle du vendredi 5 juin, a été consacrée par les « caravaniers » à la visite de Zaouïas (après la mosquée de Mellala) : Sidi Abderrahmane El Waghlissi (Sidi Aïch) et Cheikh Ahmed Zarrouk Bernoussi, Cheikh Belhaddad (Seddouk Oufella), Sidi Ahmed Ouyahia (Amalou) et, enfin, la Zaouïa Sidi Yahia El Aïdli (Tamokra). Le Mausolée Sidi El Moufok également a reçu la visite soufie (Tazmalte). Bordj Bou-Arréridj sera la prochaine étape de « l’espoir soufi caravanier ».

Bon vent…

Une Réponse à “Bgayet : La «Caravane de l’espoir» soufie, chez les Hammadites”

  1. samia.nasr dit :

    Je passe te souhaiter un bon dimanche, une douce pensée pour toi, et à très bientôt

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...