Nul n’est à l’abri d’un handicap !

Posté par Rabah Naceri le 30 juin 2009

Association Défi de Tazmalt

Une planche de salut pour les myopathes

L’association défend les intérêts des myopathes et activent pour les extraire de l’indifférence. 40% seulement des adhérents de Défi ont été pourvus de chaises roulantes électriques.

myopathe.jpg(Par Amazigh.M). Un handicap n’est pas une entrave mais…un défi à relever », dispose un écriteau accroché au mur du local faisant office de siège de l’association Défi des myopathes, basée à Tazmalt. Cette association est la seule à l’échelle de toute la wilaya à ferrailler dans l’adversité pour arracher aux malades le droit à une vie digne. « La mort prématurée de mon frère, qui était également myopathe, a joué comme un électrochoc pour me décider à me lancer dans la création de cette association afin de défendre les intérêts des malades voués jusque-là à l’indifférence », se souvient Nora Abderrahmani, la présidente de l’association.

Lire la suite… »

Publié dans 1.1. SANTE PUBLIQUE | Pas de Commentaire »

La route fait plus de morts que le terrorisme

Posté par Rabah Naceri le 30 juin 2009

ledoigt.bmpEncore et toujours des morts, des blessés graves, des handicapés à vie … à cause des accidents de la route. Les causes sont très nombreuses dont les plus importantes sont:

  • l’état des routes.  Nos Routes Nationales n’ont de nationale que le nom en plus de leur mauvais état. Il arrive parfois que des travaux soient entamés en pleine « route nationale » sans que des précautions ne soient prises pour alerter les automobilistes

  • l’absence totale  de matérialisation routière, qu’elle soit horizontale ou verticale

  • la vitesse. On nous a annoncé l’acquisition de centaines de radars ultra-perfectionnés sans voir de résultats sur le terrain.

  • le permis de conduire qui est obtenu avec la « Tchippa ». On commence à voir de plus en plus de jeunes au volant de bolides.

  • la conduite meurtrière des camionneurs qui voient les petits véhicules de tourisme comme des jouets qui gènent la circulation

  • la culpabilité de certains parents qui aident leurs enfants à obtenir le permis de conduire sans se présenter à l’examen en mettant ensuite des intruments de mort entre leurs petites mains.

  • etc…

screenshot097.jpg 

Trois morts dans un accident prés d’Akbou 

Trois personnes ont été tuées, tôt dans la matinée de ce lundi 29 juin, dans un effroyable accident survenu sur la RN 26 à hauteur du village Laazib dans la commune d’Akbou.

(Par M.S). Les victimes, un homme et deux femmes, étaient à bord d’un véhicule léger de marque Marutti qui était entré en collision avec un semi remorque roulant dans le sens opposé, selon les premiers informations parvenues des lieux. La frêle voiture a été traînée sur plusieurs dizaines de mètres et été littéralement broyée par la violence du choc, rapportent les témoignages.

Depuis le début de l’année, la route a fait 19 victimes à travers la wilaya de Béjaïa, selon le décompte de la protection civile. Le réseau routier de la région, qui ne connaît pas à proprement dits de points noirs meurtriers, reste marqué néanmoins par la saturation de ses axes les plus importants, notamment la RN 26, seule voie reliant les localités de la vallée de la Soummam avec le chef-lieu de wilaya

Publié dans 1. AU JOUR LE JOUR | 1 Commentaire »

L’université de Bgayet se met en adéquation avec la réalité économique

Posté par Rabah Naceri le 28 juin 2009

bgayetsarah.jpg 

universit.jpg

IIIe Forum  de Bgayet

L’université cultive le rapprochement avec le monde du business.

La troisième édition du Forum de Béjaia s’ouvre, à compter de demain et sétalera sur quatre journées, au campus d’Aboudaou. Une grand- messe où se mêlent assez étonnamment le savoir, le marketing et le business qui dégage un grand effet de scène de la politique de rapprochement avec le monde économique menée par l’université ces dernières années.

(Par M. Bessa). La manifestation constitue un « cadre organisationnel synergique pour les chercheurs universitaires, les entrepreneurs et les représentants des collectivités locales » à travers lequel l’université de Béjaia  entend « instaurer des canaux d’échanges durable avec les composantes économiques de son environnement », explique Nacer Bezzi, président du comité d’organisation.

Lire la suite… »

Publié dans Manifestations scientifiques | Pas de Commentaire »

Bgayet. On ose parler de développement ?

Posté par Rabah Naceri le 21 juin 2009

Souk-El-Tenine.

sek.jpg

Plusieurs hameaux de Lota, grand village de 6000 habitants, souffrent de l’enclavement du fait d’un réseau routier insuffisant. La solution, selon les habitants, est dans l’ouverture de trois routes

(Par Outemzabt Mounir). La première pour desservir M’rah sur 3 km, la deuxième pour relier Taâchacht à Fardjoun sur 2,5 km et la troisième reliera Iguer Ouguelil à Sidi Jaber en passant par Semar, Taghanimt, Lhanout et Taghanimt. « En l’absence d’une route desservant directement Ighzer Iremanen, nous faisons un trajet de prés d’un kilomètre à pied pour y accéder » nous fait remarquer un habitant de ce village.

Lire la suite… »

Publié dans 4. PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT | 1 Commentaire »

C’est officiel ! La Grande Taos Amrouche retrouve sa place

Posté par Rabah Naceri le 15 juin 2009

La Maison de la culture n’Bgayet

porte le nom de

Taos Amrouche

(Par M. Bessa). Après avoir été esquissée à Béjaïa, la question de la “réhabilitation” des Amrouche, et plus concrètement, celle de la baptisation de la Maison de la culture rebondit à la faveur de la prestation de la ministre de la Culture, samedi soir, au forum de l’ENTV.  Décidément pugnace, le tabou continue à se craqueler sans se briser vraiment.    “Pour votre information, la Maison de la culture de Béjaïa porte le nom de Taos Amrouche !”, rétorque, sur le ton de l’évidence,  la ministre de la Culture, à un journaliste qui déplorait qu’aucun édifice culturel n’est dédié aux Amrouche.

C’est, en fait, une première nouvelle pour tout le monde ! Même si, dans le prolongement concret d’une action revendicative, menée déjà par le MCB dans les années 1990, le mouvement citoyen avait, en 2004, apposé une plaque portant le nom de l’écrivaine sur le fronton de cette bâtisse.

La baptisation officielle n’avait pas suivi.  Ce n’est que par conviction ou ignorance que  d’aucuns, parmi les gens des médias et de la société civile, ont pris coutume de  désigner  cette institution de son nom.

La litote,  de Khalida Toumi, a néanmoins valeur de feu vert politique qui engage la commission des baptisations aux actes de conséquence.

Dans une initiative hardie en inédite, la direction de la culture de la wilaya de Béjaïa avait, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de l’artiste, inclut les noms de Jean et Taos Amrouche, parmi une liste de personnalités culturelles, à honorer officiellement (voir La Dépêche de Kabylie du jeudi 11 juin.)

Publié dans 3. CULTURE & EDUCATION | 1 Commentaire »

Un élu doit d’abord être un citoyen modèle

Posté par Rabah Naceri le 13 juin 2009

passage.jpg 

Où sont les passages piétons pour nos enfants,

Messieurs les élus ?

L’année scolaire touche à sa fin pour céder la place à la saison estivale tant attendue aussi bien par les enfants que leurs parents.

Les enfants vont donc retrouver à temps plein l’espace intermédiaire qui sépare le milieu familial et celui de l’école qui est cet espace public péjorativement surnommé – à juste titre d’ailleurs -  »la rue« . Ce passage, si dangereux, qui fait si peur aux parents. Tout le monde sait que la gestion de cet espace public et collectif est sous la responsabilité quasi exclusive de l’assemblée populaire communale qui sert d’image de référence pour le citoyen afin d’apprécier la présence effective ou l’absence totale de cette institution dans la prise en charge des besoins élémentaires de la population permanente de la ville et des vacanciers qui viennent passer quelques jours à Bgayet pour se libérer un peu du stress de l’année.

Lire la suite… »

Publié dans 2. GESTION DE LA VILLE | 5 Commentaires »

Pourquoi cela ne marche pas chez nous ? Lisez !

Posté par Rabah Naceri le 12 juin 2009

Les rouages «grippés» de l’administration
 

complication.jpg(Par Zouhir Mebarki). Comme pour toute machine, les rouages de notre administration nécessitent une sérieuse révision. Notamment les «courroies de transmission» qu’il faut impérativement mettre au point. Les exemples de dysfonctionnement entre les différents services de l’administration sont légion.

  • Les derniers en date ont été évoqués samedi dernier par le ministre de l’Energie et des Mines à propos des textes que son département attend de la Banque d’Algérie, qui permettraient à la Sonatrach de créer une banque dont le projet bien ficelé est rangé faute de mieux.

  • Ou encore comment sera réglé le différentiel entre le prix de l’électricité facturé aux consommateurs et le prix coûtant réel. Continuera-t-il à l’être par une subvention de l’Etat ou par la libéralisation des prix déterminés par le marché? Dans les deux cas, le ministre a regretté de n’avoir pas de réponse à donner aux journalistes qui l’ont interrogé. Quand bien même on pourrait pour ces deux cas évoquer l’aspect politique qu’ils revêtent et la conjoncture favorable qu’il faudra attendre pour l’une ou l’autre décision, il en est tout autrement pour d’autres cas.

  • Tel celui de l’entrée en vigueur du nouveau Code de procédure civile et administrative qui introduit l’exigence pour les justiciables de fournir tous les documents constitutifs d’un dossier soumis à la justice en langue nationale. Un nouveau code qui a pourtant nécessité une étude, disons plutôt une maturation, de dix années. En une décennie et si le ministère de l’Enseignement supérieur avait été impliqué dans le projet dès le début, des milliers de traducteurs auraient pu être formés au lieu des 780 existants actuellement au niveau national avec des régions complètement dépourvues. Mauvaise courroie là aussi.

  • Autre exemple, le ministre de l’Agriculture a pris sur lui, avec stoïcisme, la création de chambres froides pour stocker la pomme terre en pleine crise de pénurie due à l’intersaison alors que sa mission s’achève au bord des champs de culture et que l’opération de distribution et de commercialisation revient à son collègue du Commerce qui s’est bien gardé de se manifester.

  • On peut prendre également le lancement des DAB comme disent les branchés pour désigner les distributeurs automatiques de billets sans qu’aucune disposition de «rafraîchissement» des billets en circulation, si délabrés qu’ils bloquaient systématiquement les machines, ne soit prise. Là aussi, il s’agissait simplement d’impliquer une autre administration: la Banque d’Algérie. Même s’il lui fallait dire que le «rafraîchissement» n’était pas possible et donc reporter le lancement des DAB. Ce qui aurait été plus sérieux.

  • On aurait pu ajouter à la liste l’opération Ousratic dont on s’est aperçu tardivement qu’elle n’était qu’un «contenant sans contenu». Un «contenu» d’un tout autre et très sérieux volet.

Arrêtons-là le constat pour dire que «l’habitacle» qui rassemble toutes ces courroies se trouve au secrétariat général du gouvernement. Quelles que soient les compétences de son premier responsable, à lui seul, il ne peut se démultiplier en autant de courroies nécessaires. C’est par l’institution qu’il dirige qu’il faut visiblement commencer la réforme des structures de l’Etat. Pour que tous les autres rouages puissent être bien huilés.

Publié dans Gouvernance | 2 Commentaires »

Ali Yahia Abdenour. « Seule la démocratie sauvera l’Algérie »

Posté par Rabah Naceri le 11 juin 2009

aliyahiaabdenour.jpg 

« Libérez la liberté, la liberté fera le reste ».  Victor Hugo

Le principe de la liberté de la presse n’est pas moins essentiel, n’est pas moins sacré que le principe du suffrage universel. Quand l’histoire d’un dirigeant est finie, il ne faut pas forcer le destin en ajoutant un chapitre. L’abstention à l’élection vaut désaveu. Le boycott est une arme politique.

(Par Hamid Tahri). Homme de rupture, homme de compromis ou les deux ? Habitué des prétoires ou homme rompu aux arcanes politiques ? Le doyen des avocats, ardent défenseur des droits de l’homme, toujours là lorsque les libertés sont mises à mal, Ali Yahia Abdenour s’est fait aussi des ennemis. Mais le vieux routier des barreaux ne laisse jamais indifférent.

Lire la suite… »

Publié dans 6. DROITS DE L'HOMME | Pas de Commentaire »

Bgayet : La «Caravane de l’espoir» soufie, chez les Hammadites

Posté par Rabah Naceri le 10 juin 2009

imageislam106.jpg 

(Par Mustapha Bensadi). L’«Association Cheikh El- Alawi pour l’éducation et la culture soufie » a entrepris un long périple dont Béjaïa et Bordj Bou-Arréridj auront été des étapes importantes. Si la cérémonie d’ouverture de la manifestation culturo-cultuelle à la Maison de la culture de Béjaïa a eu lieu le jeudi 04 juin à 9 h  et a consisté en le  vernissage d’expositions, d’expositions d’arts traditionnels, de «Manuscrits de Tassawuf » qui circulaient en Basse Kabylie à l’époque du voyage effectué par Cheikh El- Alawi dans cette région, de « Manuscrits de Cheikh Lmuhub Ulahbib », en fait la toute première « apparition » de cette association s’est produite  le 23 avril 2009 dans l’enceinte du Parc National du Gouraya où elle a planté symboliquement un arganier sous le pieux slogan « une Naissance, un Arbre ».

Lire la suite… »

Publié dans Manifestations scientifiques | 1 Commentaire »

Une autre bonne nouvelle pour nos Etudiants

Posté par Rabah Naceri le 8 juin 2009

universitlogo.jpg 

Université n’Bgayet et université de Bourgogne (France) 

Signature d’une convention de partenariat

Les universités n’Bgayet et de Bourgogne (France) ont signé hier,une convention-cadre portant sur une collaboration mutuelle, dans les domaines de l’enseignement, la formation et la recherche. Dans un premier temps, les deux établissements supérieurs ont convenu  de favoriser la mobilité des étudiants et des enseignants chercheurs, la mise en place de programmes communs de recherche et de formation, notamment les co-tutelles de thèses, et la conduite de projets de recherche coopératifs.

Lire la suite… »

Publié dans 1. AU JOUR LE JOUR | 1 Commentaire »

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...