On touche le fond… on continue de creuser

Posté par Rabah Naceri le 29 mars 2009

Où va notre ville ?

img0016.jpgCela a commencé par la ville n’Bgayet où l’on a remarqué que chaque quartier avait sa petite décharge d’ordures. Dans certains quartiers on la retrouve devant un établissement scolaire, dans d’autres devant une mosquée ou un cimetière et parfois devant l’entrée d’une cité.

Ce sont de véritables décharges sauvages qui méritent bien le qualificatif, car souvent les ordures sont jetées carrément sans sachet ce qui nous laisse deviner la  »richesse » des menus des familles environnantes et on peut même deviner le statut social du chargé de famille.

Comme le titre l’indique, aucun quartier ne sera jaloux de l’autre. Tout le monde est servi grâce à cette nouvelle formule que j’appelle « incompétence communale« .

Compte tenu des « résultats satisfaisants » remarqués au niveau du chef-lieu, les autres communes de la wilaya ont suivi mais avec une petite variante car dans les communes de l’intérieur l’organisation de la cité n’est pas la même. Pour contenter tout le monde et rassurer les visiteurs, ces décharges ont élu domicile à l’entrée des villages. Dans d’autres communes, ces décharges se sont installé aux bords des plages. C’est pédagogiquement refléchi pour véhiculer vers d’autres wilayates cette nouvelle formule qui nous vient d’une ville pas comme les autres. Cette ville qui fut jadis le centre de rayonnement culturel, cultuel et scientifique.

La dernière décharge en date est celle de Melbou. Une station balnéaire par excellence.

P.S : Il faut dire que toutes ces décharges ont disparu en moins de quarante huit heures lors de la visite du président-candidat-président. Mais elles reviendront car les responsables chargés de cette opération de nettoiement reprendront leurs habitudes.

2 Réponses à “On touche le fond… on continue de creuser”

  1. amunsnaw dit :

    la kabylie est dans le collimateur du pouvoir et nos élus cher monsieur naceri émargent sur le registre du pouvoir.ne vous cassez pas la tête ,ils ne réagiront même pas aux remarques avec des affairistes comme eux.Je les cotoie tous les jours je sais ce que je dis.

  2. prolétaire révolté dit :

    tout le monde dénonce les élus de Bejaia et moi avec eux,mais soyons logiques. Qui a élu ces 23 incompétents qui ne cherchent qu’à savoir le menu du jour et comment faire pour arracher des bons d’essence pour aller frimer avec des véhicules de l’Etat ? C’est nous !
    Comme dit l’adage populaire : »on nous a battus »,a dit l’enfant! « on nous a reconnus » lui répondit le père.
    Il ne nous reste que nos yeux pour pleurer car les mêmes conneries se répèteront toujours avec le peuple que nous avons (c’est plein d’opportunistes,d’hypocrites,dementeurs,de voleurs,de ouled lehram…)

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...