Les abri-bus

Posté par Rabah Naceri le 21 novembre 2008

MANQUE D’ABRIBUS
Une négligence de l’Apc

meslunettes.pngIl est souhaitable que des plaques portant le nom des stations soient apposées pour habituer les voyageurs à user des vrais noms des lieux et non celui d’une boulangerie ou d’une maison individuelle qui a donné son nom à tout un quartier.

L’Apc doit faire un peu plus de pédagogie et beaucoup moins de démagogie. Le mandat va vite se terminer, qu’en restera-t-il ?

Dans la capitale des Hammadites, force est de constater que plusieurs arrêts de bus sarrtacacias.jpgont dépourvus d’abris depuis maintenant très longtemps. Parmi ces arrêts, on citera ceux qui drainent à longueur de journées un nombre important d’usagers notamment durant les heures de pointe.

Arrêt  »polyclinique », menant vers le quartier populeux de Sidi Ahmed où généralement les usagers du transport urbain utilisent les arcades du nouvel immeuble pour se réfugier. Tous les magasins voient leur entrée bouchée par les voyageurs en attendant le bus désiré.

Arrêt « Aamriw ». En revanche, ce n’est pas le cas pour ceux utilisant le même type de transport au niveau du carrefour Amriw, plus exactement au niveau de l’arrêt où stationnent les fourgons et autres bus desservant la côte ouest et Amtik N’Tafat. Du coup, ces derniers font face aux nombreuses incommodités que génère cette situation notamment en période estivale où leur attente se fait toujours sous un soleil de plomb et sans aucun abri en hiver.

Arrêt « El-Qods ». Celui-ci ressemblerait à un quai d’une véritable gare routière anarchique. Les voyageurs s’abritent sous les feuillages des arbres mal entretenus du jardin du même nom. 

arrtdangereux.jpgAutres arrêts. Il faut être un habitant de la ville et un habitué de certains lieux pour deviner l’existence d’un arrêt de bus. Parfois c’est un arbre qui sert de repère, et souvent rien que l’accotement.

Pourtant, on croit savoir que, récemment, la municipalité de Bougie allait acquérir une vingtaine d’abris et que suite à un recensement, les lieux où ils devaient être implantés ont même été désignés à l’avance. N’empêche, à ce jour, ce projet n’est pas encore concrétisé sur le terrain à moins d’une prochaine relance car avouons quand même que cette question demeure, on ne peut plus, une priorité aux yeux de tous ici dans la ville de Béjaïa.(Par Tarek Meyal)

 

Une Réponse à “Les abri-bus”

  1. abdelkrim dit :

    des abris bus moi je peut dire des boites d’allumettes Allumettes et voir aussi que le coté gauche pas de vitre la version des responsable de l’APC pour que les gens voie le bus venir ils on supprimer les vitre pas de bons aussi
    Mais prévu sur plan l’intelligence

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...