Tala Hamza:contestation

Posté par Rabah Naceri le 12 octobre 2008

 Tala Hamza

Des habitants s’opposent à un projet de chenal

apctalahamza.jpgLe projet d’un chenal de près de 4 kilomètres de longueur sur 170 mètres de largeur que prévoit de réaliser la Direction de l’hydraulique dans la commune de Tala Hamza pour protéger la ville de Béjaïa d’éventuelles crues de l’oued Soummam a fait réagir un groupe d’habitants de Tala Hamza lequel a déposé une pétition chez le wali pour exiger son annulation. Les contestataires parlent de 75 hectares de terres utiles qui seront englouties faisant ainsi de cette commune, estiment-ils, une zone dépourvue d’assiettes pour d’autres projets d’utilité publique. Ils sont catégoriques quant à la nuisance de ce projet sur l’environnement lequel deviendra, d’après eux, un égout géant à ciel ouvert du moment qu’en amont, rien n’a été fait pour préserver cet oued.
Contacté par nos soins, le président d’APC de Tala Hamza nous dira que ce projet qui date de longtemps, repris ces derniers temps et dont l’étude a été confiée à un bureau d’études français, sera bénéfique pour la région mais peut toutefois être réétudié pour minimiser les dégâts.
En effet, selon le premier magistrat de ladite commune, plusieurs terrains et habitations seront touchés et il est nécessaire d’associer l’APC et ses services pour essayer de revoir par exemple l’itinéraire et indemniser à leur juste valeur les propriétaires des terrains et maisons qu’on ne peut éviter. Le but de la réalisation de ce chenal est d’affaiblir le cours de l’oued Soummam au moment des grandes crues hivenales et éviter les inondations à Aboudaou, Sidi-Ali- Lebher, etc.
Malgré cette urgence, les signataires du rapport rappellent qu’une véritable étude d’impact doit être établie par des spécialistes en collaboration avec la population concernée directement et ajoutent que des négligences antérieures avaient causé des dégâts considérables à chaque crue, notamment en 2002/03 lorsque des inondations avaient ravagé les terres agricoles et anéanti l’apiculture. En effet, en réalisant le barrage de Tichy Haf, les services en charge du projet avaient réalisé un batardeau à Bouhamza qui avait cédé lors des pluies torrentielles de décembre 2002 et l’eau avait déferlé jusqu’à l’aéroport atteignant une hauteur de plus d’un mètre et obligeant les pompiers à intervenir en zodiaques à Irahen par exemple, quartier totalement submergé par les eaux. A l’époque on avait estimé les dégâts à plus de 100 milliards de centimes pour toute la vallée de la Soummam.
Convaincus que la réalisation d’un chenal de 4 kilomètres ne peut résoudre à lui seul tous les problèmes, les contestataires demandent aux autorités concernées de réétudier ce projet dans sa globalité et de faire participer la société civile à la faisabilité d’un projet réaliste et réalisable dans l’intérêt de tous. (A.Gana)

6 Réponses à “Tala Hamza:contestation”

  1. didi dit :

    merci d’avoir penser a tala hamza

  2. Anonyme dit :

    salut comon sava les traveille

  3. imane dit :

    tala hamza est un beau village quand meme d’aprés mes visites

  4. Anonyme dit :

    les gents de tala hamza son régionaliste ils save pas comment géré la commune je parle des citoyen ya trois personne non jaimais etait a l’ecole sans réfflichire ils ont reussi a férme la décharge publique bravo et maintnant en a plus de 100 décharge c’est maleureux pour la commune

  5. Wilma dit :

    Hey there would you mind letting me know which web host
    you’re using? I’ve loaded your blog in 3 completely
    different browsers and I must say this blog loads a lot faster then most.
    Can you recommend a good hosting provider at a fair price?
    Kudos, I appreciate it!

    Feel free to surf to my webpage: https://whoisology.com

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...