• Accueil
  • > Archives pour décembre 2007

Le saviez-vous ? Lisez !!!

Posté par Rabah Naceri le 10 décembre 2007

Histoire de l’abricot

fruit.jpg 

C’est de Chine qu’est originaire l’abricotier où il poussait à l’état sauvage il y a près de 5000 ans. Il s’est ensuite répandu au Moyen-Orient où les Perses ont surnommé «l’œuf de soleil».

Après avoir traversé l’Inde, il a emprunté la Route de la Soie pour finalement parvenir aux Grecs et aux Romains.

Mais ce sont les Arabes qui le propagèrent dans le Bassin méditerranéen, principalement dans le sud de l’Espagne. En France, il est connu dès le XVe siècle mais il n’est apprécié qu’à partir de la fin du XVIIIe. (Ah ! ces pauvres Français toujours en retard d’une longueur)

Faites le plein de provitamine A !

Parfumé, juteux et rafraîchissant, l’abricot est l’un des fruits les plus riches en provitamine A (carotène). C’est aussi une très bonne source de potassium, un minéral essentiel à l’équilibre de l’organisme.

C’est mûr à point qu’il est le plus savoureux et le plus digeste mais aussi le plus riche en provitamine A (bêta-carotène), un puissant antioxydant. Un fruit à consommer tout l’été !

flow011.gif 

titialgerie.gif

Le nom Algérie est né en 1839

Le pays occupé par les Français dans le nord de l’Afrique sera, à l’avenir, désigné sous le nom d’Algérie», décrète, en 1839, Antoine Schneider, ministre de la Guerre. Le vocable «Algérie» dérive d’«Alger», corruption d’El-Djazaïr, «Les îles», allusion à la poignée d’îlots que rattache à la ville, à partir de 1517, le Gréco Turc Barberousse, fondateur de la Régence d’Alger. On doit aussi au Grand Turc l’ébauche du cadre actuel de l’Algérie.

bar205.gif

Le drapeau algerien

algerie.gif

 Le saviez-vous ? Lisez !!! drapeau-forme_small drap_dz_small

bar205.gif

Savez-vous quelle a été la 1ère ligne de chemin de fer construite en Algérie ?

Le premier tronçon de ligne construit en Algérie fut celui d’Alger-Blida. Les travaux de terrassement commencèrent en 1858, avec la main-d’œuvre militaire suivant les consignes de l’empereur Napoléon III. 

Saviez-vous qu’Al-Djazair porte plusieurs noms ?

  • Ikosim, Icosium (l’Ile aux mouettes)
  • Al-Djazair Mezghanna, au temps de Bologhine
  • Alger la blanche
  • El-Bahdja

La baie d’Alger comprenait plusieurs ilots qui servaient d’abri naturel aux embarcations, aujourd’hui enfouies sous l’Amiraute. C’est le prince Bologhine, fils du fondateur de la dynastie des Zirides qui lui donna ce nom.

bar205.gif

Les portes d’Alger

  • Bab-El-Oued au Nord

  • Bab-Azoun au Sud

  • Bab-Sidi-Ramdane dans la partie Est

  • Bab-El-Djdid, dans la partie haute, au Sud-ouest

  • Bab-El-Djazira, bab el djihad (disparue depuis)

Ces portes étaient fermées à la tombée de la nuit et re-ouvertes au matin.

bar205.gif

Origine du mot  » Telemly »

Il semblerait que le mot « Telemly » soit d’origine Berbère. A l’origine appelé « Thala Oumely » qui signifie « la source de la pente« . Telemly est connu pour être bâtie sur une merdja (sorte de rivière), ses habitants vous diront qu’ils sont habitués aux glissements de terrains.

bar205.gif

Origine du mot « Bouzaréah« 

Le mot « Bouzaréah » peut ètre divisé en deux : Bou et zaréah.
le premier signifie, celui qui posséde, le second signifie grain: Celui qui posséde, qui seme les grains.

bar205.gif

Orangina est né à Boufarik

Orangina est né à Boufarik, au coeur de la Mitidja, en Algérie. Orangina dérive de Naranjina, un soda espagnol élaboré par un certain docteur Trigo, à base de concentré d’orange et surmonté, en guise de bouchon, d’une petite fiole contenant une lampée d’huile du fruit. Un « truc » qui n’échappe pas au flair aiguisé de Léon Béton, natif de Boufarik, préoccupé de promouvoir l’orange du cru. En 1936, il rachète Naranjina, ajoute au mélange d’origine de l’eau sucrée puis gazéifiée et invente Orangina. La première bouteille de verre granulé sort en 1951 de l’usine boufarikoise. Avec son parasol formé d’un zeste d’orange, la célèbre affiche de Villemot la fait entrer dans l’imaginaire collectif. La guerre d’Algérie contraint Jean-Claude, le fils de Léon, à s’installer à Marseille, où il fonde, en 1956, la société Rhône-orangina. Vingt-huit ans plus tard, Pernod-Ricard s’en empare, et la propulse sur le marché mondial.

06_small connaitre_01_small connaitre_02_small connaitre_03_small

bar205.gif

La bougie est née à Bougie

Bougie, forme francisée de l’arabe Bejaia, tire son nom de celui d’une tribu berbère qui occupa, un temps, l’antique port de Saldae. Elle produisait une cire de grande qualité, que l’Europe a importé à grands frais. La chandelle de graisse ou de cire apparaît au début du 11, millénaire, mais l’éclairage ne progressera pas avant le Moyen Age. Au XIème siècle, l’Europe s’éclaire encore à la lampe à huile et au petit cierge de suif. Trois siècles plus tard, la «chandelle de bougie» traverse la Méditerranée, comme un produit de luxe.

bougies0021.gif

bar205.gif

La clémentine de l’abbé clément

L’abbé Clément, un père blanc, découvre par hasard, en 1892, dans le verger de l’orphelinat agricole de Misserghine, un gros bourg du Sud Oranais, un arbre étrange. Celui-ci résulte d’une greffe de mandarinier sur un bigaradier, cet oranger indien introduit en Méditerranée via l’Orient arabe. Frère Clément, le père de la clémentine, appellation approuvée dès 1902 par la Société algéroise d’agriculture, n’imagine pas sur le moment le devenir du petit fruit qu’il vient de déguster. La clémentine sera introduite en Corse avec succès par les pieds-noirs. Quant à la production algérienne, jadis florissante, elle périclite peu à peu.

bar205.gif

Les 7 sites Algeriens inscrits au patrimoine mondial

  • Le Tassili n’Ajjers (Tamanrasset)

  • Djemila (Sétif)

  • Vallée du M’Zab (Ghardaia)

  • La Casbah d’Alger

  • La Kalâa de Béni Hammad (M’sila)

  • Timgad (Batna)

  • Les ruines du Tipaza

Publié dans Savez-vous que ... | 14 Commentaires »

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...