Manifestation scientifique

Posté par Rabah Naceri le 8 novembre 2007

Célébration mondiale du 700e anniversaire des “disputes”

Raymond Lulle – Ulémas de Béjaïa

Colloque international à Béjaïa

Après Alger (en mars), Barcelone (en avril) et Palma de Majorque (en mai), Béjaïa (ville des sciences et du savoir) apporte sa contribution à la célébration mondiale du 700e anniversaire de “disputes” Raymond Lulle (philosophe catalan) – Ulémas de Béjaïa (Bugïa 1307).

 

Cela par la tenue d’un colloque international qu’abritera l’université de Béjaïa les 11 et 12 de ce mois. Sous le thème “De la route eurafricaine Barcelona — Palma de Majorque — Béjaïa à l’interculturalité méditerranéenne aujourd’hui”, le colloque est organisé par l’université de Béjaïa et l’association Gehimab Béjaïa, en collaboration avec l’IEMed (Institut européen de la Méditerranée) Barcelone et l’IEB (Institut des études sur les Baléares et Palma de Majorque).

Dans le document présentant le projet, nous lisons que cette manifestation a pour objectif de rappeler que ce débat à Béjaïa n’a pu avoir lieu que grâce à l’ouverture d’esprit des protagonistes. A cette époque, les rapports politiques, commerciaux et intellectuels entre les villes de Barcelone, Palma de Majorque et Béjaïa étaient très fructueux, précise-t-on.“Le 2e objectif du colloque sera d’amorcer une réflexion sur les rapports entre l’histoire et l’actualité, en prenant pour point de départ les liens étroits qui, à l’époque des “Disputes” se tissaient déjà entre les deux rivages méditerranéens en matière scientifique, culturelle et commerciale, malgré la diversité des cultes et les rapports de force en présence”, apprend-on dans le texte de présentation. Pour la genèse, les organisateurs du colloque nous apprennent qu’il y a de cela 700 ans, la ville de Béjaïa a eu le privilège d’abriter une forme de dialogue de civilisation à travers un événement entré depuis dans l’histoire islamo-chrétienne, il s’agit des fameuses “Disputes” de 1307 entre le philosophe catalan Raymond Lulle et les Ulémas de Béjaïa. Le texte de présentation rapporte qu’en ce début du XIVe siècle Béjaïa était depuis longtemps déjà un point de contact entre le Maghreb et l’Europe avec des rapports privilégiés avec la péninsule ibérique. Cette manifestation permettra de rendre compte de l’Algérie d’aujourd’hui et de confronter ses institutions, ses hommes et ses projets économiques, culturels et universitaires avec ceux de la catalagne et des îles Baléares. Les célébrations mondiales du 700e anniversaire du philosophe Raymond Lulle avaient pour point central son “voyage”.Lors du grand colloque de Barcelone a participé le professeur Djamil Aissani, président de l’association Gehimab Béjaïa et directeur de recherche des labos Lamos de l’université de Béjaïa. Gehimab a une longue expérience et un fort palmarès dans la recherche sur l’histoire des mathématiques. Le professeur Aissani expliquait que le colloque de Béjaïa sur le 700e anniversaire traitera des “Disputes” du philosophe Raymond Lulle àBéjaïa à l’époque sus-citée. L’ouverture de ce colloque aura lieu le dimanche 11 novembre à 18 h à l’université de Béjaïa, campus Targua Ouzamour, avec en parallèle le vernissage de l’exposition : les “Disputes” Raymond Lulle – Ulémas de Béjaïa (1307), exposition produit par l’association Gehimab. Sont prévues des prises de parole du wali de Béjaïa, du recteur de l’université de Béjaïa, du président de l’APW de Béjaïa, du P/APC, de Senen Florensa, directeur général de l’IEMed Barcelone, de Sebastia Serra, directeur de l’institut d’Estudis Balearics Palma de Majorque, Mme Magdalena vice-rectrice de l’universitat Del Illes Balears… Sont aussi programmées des conférences (qui relient la Méditerranée et les grandes figures médiévales interculturelles, mais aussi les potentialités d’aujourd’hui animées par Dr Cheikh Bouamrane, président du Haut conseil islamique, Monseigneur Henri Tessier archevêque d’Alger. Suivra une pièce de théâtre pour le jeune public : Léonardo Fibonacci à Bugia produite par le TR Béjaïa en collaboration avecGehimab. “La programmation est liée au retour de Lulle en Europe à partir de Pise”.Pour le lendemain, conférences sur les aspects historiques. Animées par des professeurs de l’université des Iles Baléares et par Salah Baizig de l’université ainsi que par Judith Scheele de l’université d’Oxford (G. B.)

Taos Yettou

 

Laisser un commentaire

 

Association des Copropriéta... |
I will be back |
targuist |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGER RIT
| postier du 10
| Gabon, Environnement, Touri...